LE CHÂTEAU

 

Le château est construit sur le col Cidneo, où depuis la préhistoire s’y installèrent les premiers habitants; à l'époque romaine l’ emplacement du château actuel était considéré territoire sacré et depuis le Moyen-Âge jusqu'aux dix journées ( 1848 ), il a été utilisé comme défense par les habitants de Brescia.

Il n'a jamais servi à résidence pour les princes, les rois, les empereurs, les chevaliers de la ville, mais il a été toujours utilisé comme forteresse grâce à la position qui permettait aux dominateurs étrangers (Brescia a été toujours soumise à des puissances, italiennes où étrangères) de contrôler la ville et ses environs, en cas d'attaque ou de rébellion des citoyens.

D’après le premier
coup d’oeil le château
se présente comme un
village et en effet c’ était
une petite ville avec tous
les services qui pouvaient
être utiles en cas d'attaque
( grenier, hôpital, citernes
de l'eau, logements des
soldats… ).

Il y a deux murs d'enceinte concentriques: l'un extérieur, auquel on a ajouté trois remparts ( qui permettaient d’avoir une meilleure vue du territoire tout autour ) et l'autre qui défend le coeur, composé par le Mastio et la tour Mirabella.

 

Il y a aussi deux fossés qui entourent les murs, mais ils n'étaient pas, comme dans les autres châteaux pleins d'eau; en effet, le premier avait des poteaux pointus très grands enfoncés dans le terrain qui empêchaient aux ennemis de le traverser avec les canons, le deuxième était sec parce que creusé dans le rocher et donc impénétrable.

Les tours, les plus importantes
sont trois: la tour Mirabella,
avec 22 m. de haut, à plante
circulaire, la tour des
Prigionieri et la tour Coltrina.

 

retour à la mappe