LE DÔME VIEUX

 

Le Dôme Vieux est sur la Place Paolo VI, l’ancienne Place Dôme.
Le Dôme Vieux, appelé aussi "Rotonda", pour sa plante circulaire, fut costruit en 1000 d. C. par des architectes de Como.
Le Dôme paraît une pièce montée, parce qu’il est composé de deux parties : l’inférieure est à plante circulaire, la supérieure, toujours à plante circulaire, mais avec une diamètre inférieur, elle est appelée "tamburo" et elle est formée de briques en pierre à vue.
Le tamburo est divisé par beaucoup de bandes d’encadrement ; sur la frise il y a beaucoup d’arceaux en brique, qui entourent son toit ; les fenêtres permettent à la lumière d’éclairer l’intérieur.

 

Comme le niveau de la chaussée s’est élevé, actuellement on entre par une ancienne fenêtre qui, pendant les années a subi de profonds changements ; comme on peut remarquer elle est formée d' éléments qui rappellent le style du Dôme Nouveau.

Le Dôme fut érigé sur les restes de la Basilique de S. Maria Maggiore qui fut détruite par un incendie. Successivement, on grandit l’église parce que le nombre des fidèles avait augmenté et elle ne suffisait plus. Pour cette raison deux chapelles furent ajoutées.
Plus tard, puisque le terrain environnant s’était élevé à cause des sédiments et que ses deux portes originaires ne pouvaient plus être utilisées, l’architecte Piantavigna pensa ouvrir une nouvelle porte creusant au niveau de la place le clocher très élevé en pierre, qui se trouvait au dessus de l’entrée principale. On fit plusieurs erreurs qui provoquèrent l’affaiblissement du clocher, qui s’écroula en 1708.

Pendant les siècles la Rotonda subit beaucoup de changements, jusqu’au moment où on pensa l’apporter à la situation originaire, on baissa le plancher et on trouva les restes de l’ancienne Basilique de S. Maria Maggiore ; pour reprendre le style médiéval on ouvrit de nouveau la porte la plus ancienne et des fenêtres furent fermées.

 

retour à la mappe