LE TEMPLE CAPITOLINO

Au centre de la ville de Brescia il y a les restes de la place du Foro et du Temple Capitolino.

Dans la place du Foro
qui à l’époque des empereurs
Flavii (du 69 au 96 a.C ) était
le lieu de rendez-vous pour les
commerçants et les artisans,
les deux rues principales de la ville
se croisaient perpendiculiairement:
le decumanus maximus, de
l’est à l’ouest, actuellement
appelée rue des Musei, et le cardus,
du nord au sud, actuellement
rue Agostino Gallo.
Ces rues romanes se
trouvaient à un niveau
inférieur par rapport aux
rues actuelles. De nos
jours sur cette place s’ élèvent
plusieurs bâtiments, tels que
le palais Martinengo, édifié sur
les restes d’une boutique
romane.

Au nord de la place s’élève le Temple Capitolino, qui fut erigé en 73 a.C. par l’empereur Vespasien sur le Sanctuaire Républicain du premier siècle a.C.

Le temple était destiné à la vénération des divinités Jupiter, Junon, Minerve, la triade capitoline d’où a été tiré le nom du temple.
Il est possible d’entrer dans le temple par deux rampes d’escalier ; la deuxième rampe conduit à la façade du temple constituée de six colonnes cannelées (c’est à dire réglées ) et de chapiteaux corinthiens; quatre colonnes ont été reconstruites, en effet on peut remarquer que ces colonnes sont constituées de parties blanches en marbre (les parties originelles ) et de parties brunes de brique, qui ne sont pas originales.

Eloignée des autres colonnes de la façade une seule colonne est intacte: la blanche. Dans le fronton, la partie triangulaire située sur les colonnes, dont une seule partie est visible, on peut lire l’inscription dediée à son fondateur: l’empereur Vespasien.

Enfin le temple se sectionne en trois cellules, dont chacune est dediée à l’une des trois divinités. Les restes de Brescia Romane, enterrés par les sédimentations et par les éboulements precipités du col Cidneo furent retrouvés grâce à la seule colonne intacte. En effet en 1800, dans le jardin d’une maison, une partie de la colonne émergeait du terrain, pour cette raison l’administration communale décida de faire des recherches: peu à peu apparurent les restes d’une ville romane. Le coeur de Brescia Romane était costitué par le Temple, la place et un théâtre situé près du temple.

retour à la mappe